ALKÉMIE nr. 1: Métaphore et concept (2008)

SOMMAIRE

ARGUMENT

AGORA

Jacques Le RiderL’art philosophique ou la peinture pure. Réflexions sur une prétendue différence franco-allemande à l’époque du réalisme 
Ciprian ValcanLa philosophie à la portée des centaures
Simona ModreanuTrois écrivains en quête de lumière
Aymen HacenMichaux et Cioran : Susana Soca – métaphore de l’exil

DOSSIER THÉMATIQUE : MÉTAPHORE ET CONCEPT 

Carlos MaldonadoBeauté et science: à la recherche de l´inconnu 
Constantin Jinga, Emmanuel et le jardin. Étude des valences théologiques de la métaphore du jardin dans les Saintes Écritures  
Gabriel MarianMétaphore, concept, catachrèse : l’imaginaire des sciences humaines à l’époque structuraliste
Constantin MihaiUne théorie de la métaphore
Pierre FasulaConcept et métaphore chez Robert Musil 
Ilinca Ilian TaranuMétaphore et résistance – Robert Musil et Julio Cortázar

DÉS/DEUX ORDRES DU MONDE ET DU LANGAGE

Eugène Van ItterbeekVérité poétique et scientifique : le rôle unificateur du symbole
Nicolas CavaillesDécomposition de la philosophie : l’écriture de Cioran
Alfredo Andrés Abad TorresVers une ontologie du langage

EXPRESSIS VERBIS 

Les crises de l’identité et de la culture à travers l’écriture (entretien avec Jacques Le Rider)

LE MARCHÉ DES IDÉES 

Eugène Van ItterbeekTworki. En dialogue avec Marek Bienczyk 
Sous le signe de l’éloignement, Correspondance Constantin Noïca ? Sanda Stolojan (extraits)


LISTE DES COLLABORATEURS

Alfredo Andrés ABAD TORRES, professeur de philosophie à l’Université technologique de Pereira (Colombie). Membre du Centre de Recherche Philosophique qui s’occupe particulièrement de l’étude de l’œuvre de Cioran. Maîtrise en littérature hispano-américaine avec un mémoire sur Nicolás Gómez Dávila. Directeur de la revue de philosophie Paradoxa. Auteur d’un mémoire sur Cioran. Il est l’auteur du livre Filosofía y Literatura, Encrucijadas Actuales, 2007.

Nicolas CAVAILLÈS, études de lettres classiques et de philosophie à Lyon et  à Bucarest. Docteur ès lettres, avec la thèse intitulée : « Suicide, Décomposition, Corruption. Genèse et dialogisme du Précis de Décomposition de Cioran », effectuée sous la direction de M. Jean Pierre Longre, à l’Université Jean Moulin Lyon III. Spécialiste de l’œuvre du penseur roumain Emil Cioran, au sujet duquel il a publié de nombreux articles. Il poursuit des recherches sur l’écriture littéraire, en critique génétique, parallèlement à une activité de rédacteur, et plus particulièrement de critique de théâtre, pour le magazine culturel en ligne Sitartmag. Traducteur du roumain, il a publié en revue des poèmes d’Emil Botta, et d’Ana Blandiana. Traducteur de Le devenir envers l’être, essai d’ontologie de Constantin Noïca pour la Société Roumaine de Phénoménologie, (à paraître chez Olms). Auteur de plusieurs articles dans les revues Genesis, Cahiers Emil Cioran – Approches critiques, Saeculum, Recto/Verso, La Lettre R, L’atelier du traducteur, L’approche poétique/poïétique. Auteur du livre Le Corrupteur corrompu. Barbarie et méthode dans l’écriture de Cioran.

Pierre FASULA (Université Paris I Panthéon-Sorbonne), agrégé de philosophie, chargé de cours à l’Université Jean Moulin Lyon 3, enseignant en lycée, prépare une thèse de philosophie sur Wittgenstein et Musil.

Aymen HACEN, poète et essayiste, agrégé de lettres modernes à l’Ecole Normale Supérieure de Tunis où il a soutenu un mémoire de maîtrise sous le titre : “De l’inconvénient d’être né. Le gai désespoir de Cioran”. Actuellement il prépare un doctorat sur l’œuvre d’Emil Cioran. Auteur de plusieurs articles publiés dans les revues Les Cahiers du Moulin (Bulletin édité par « Les Amis d’Armel Guerne »), Le Nouveau Recueil, Cahiers Emil Cioran – Approches critiques, Saeculum. Auteur de plusieurs livres : Bourgeons et prémices, poèmes, 1999 ; Dans le creux de ma main, poèmes, 2003 ; Correspondance avec l’écrivain Camille Laurens, 2005 ; Alphabet de l’heure bleue, poèmes, 2005, réédition en 2007 ; Stellaire, Découverte de l’homme gauche, 2006 ; Le gai désespoir de Cioran, 2007.

Constantin JINGA, études littéraires et théologiques à l’Université de Vest de Timisoara. Docteur ès lettres de la même université avec une thèse sur Sandu Tudor si “Rugul Aprins” – valorificarea literara a unor motive biblice între traditionalism si modernism (Sandu Tudor et “Le bûcher ardent” – la valorisation littéraire des motifs bibliques entre tradition et modernité). Maître de conférence au Département de Théologie et d’Etudes religieuses de l’Université de Vest de Timişoara. Membre de l’Association d’Etudes patristiques et de Théologie byzantine de l’Université de Leeds. Auteur de nombreux articles et de plusieurs livres : Biblia si sacrul în literatura, (La Bible et le sacrée dans la littérature), 2001 ; Acul & Camila. Lecturi biblice de post modern, ( L’aguille & le chameau. Lectures bibliques de post moderne), 2002 ; Mielul & Asinul. Lecturi biblice parohiale, (L’agneau & l’âne. Lectures bibliques paroissiales), 2002 ; Ieroschimonahul Daniil Sandu Tudor. Omul si opera, (Le moine ordonné prêtre Daniil Sandu Tudor. L’homme et l’œuvre), 2005 ; Traducerile Bibliei – Câmp deschis, (Les traductions de la Bible – Champ ouvert), 2007.

Jacques LE RIDER, directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études (IVe Section, Sciences historiques et philologiques), direction d’études – Histoire européenne. L’Europe et le monde germanique. Responsable de l’Équipe d’accueil EA 4117 « Europe du Nord, Europe centrale et orientale, cultures juives d’Europe et de Méditérranée: histoire et interculturalité depuis le Moyen Âge » (quadriennal 2006-2009 de l’École pratique des Hautes Études). Coordonnateur parisien du Collège doctoral européen (Europäisches Graduiertenkolleg) « Ordres institutionnels, écrit et symboles » EPHE – TU Dresde. Responsable à l’EPHE de la formation de master « Etudes germaniques » cohabilitée avec l’Université de Paris VIII. Auteur de nombreux livres: Le Cas Otto Weininger. Racines de l’antiféminisme et de l’antisémitisme, 1982 ; Modernité viennoise et crises de l’identité, 1990 et 1994 ; La Mitteleuropa, 1994 et 1996; Hugo von Hofmannsthal. Historicisme et modernité, 1995 ; Les Couleurs et les mots, Paris, 1997, deuxième édition revue, 1999 ; Nietzsche en France, de la fin du XIXe siècle au temps présent, 1999 ; Journaux intimes viennois, 2000 ; L’Autriche de M. Haider. Un journal de l’année 2000, 2001 ; Freud, de l’Acropole au Sinaï. Le retour à l’antique des modernes viennois, 2002 ; Arthur Schnitzler ou La Belle Époque viennoise, 2003 ; Malwida von Meysenbug. Une Européenne du XIXe siècle, 2005.

Carlos Eduardo MALDONADO CASTAÑEDA, professeur de philosophie à L’Universidad Rosario de Colombie. Docteur en philosophie de Katholieke Universiteit Leuven, Belgique. Auteur de plusieurs livres et chapitres de livres : éditeur de Complexity: Science, thought, and applications, chapitres “Complexity and Evolution” et “The problem of a general theory of complexity”, 2006 ; coauteur de History and Cultural Identity, chapitre : “History as a Complex System”, 2007. Volumes collectifs : Building a New Cultural Ethos, chapitre: Phenomenology and Time Consciousness. The Problem of Time Constitution in E. Husserl’s Phenomenology, 1994 ; An Introduction to Phenomenology After the Idea of the World. Husserl’s Philosophy, 1996 ; Civil Society, Collective Rationality and Collective Action, 2000 ; Thinking Politics, 2000 ; Corruption and Human Rights. The General Malaise of the State, 2001 ; Counterpoints of Reasearch, 2001 ; Complex Systems, Technological Evolution and Challenges for Ethics, 2002 ; Philosophy of Civil Society, 2002 ; Biopolitics of War, 2003 ; Aesthetics, Science and Technology. Electronic and Numerical Creations, chapitre: “Heuristics and the Production of New Knowledge in the STS Perspective”, 2005 ; The Complexity of Science and the Sciences of Complexity, chapitre “Complexity and the Social Sciences. The Problem About Measuring the Complexity of Human Social Systems”, 2005 ; Science and Technology as Public and Social Policies, 2005 ; Thermodynamics and Complexity. An Introduction for the Social and Human Sciences, 2005 ; “Education in Science and Normalization. A Critical Approach”, 2006 ; Studies on Globalization, chapitre : “Globalization as a process. Tools to think about processes”, 2006 ; Directeur de la Revista Colombiana de Filosofía de la Ciencia, Journal Indexed in the Philosopher’s Index and Redalyc.

Gabriel MARIAN, docteur ès lettres modernes avec la thèse : Critique et objectivité. Les importations méthodologiques dans la critique littéraire des dernières décennies, 2006, sous la direction de M. Antoine Compagnon. Maîtrise et DEA de lettres modernes à l’Université Paris IV. Maître de conférence à l’Université Babes-Bolyai de Cluj-Napoca. Membre de ARCHES – Association roumaine des chercheurs francophones en sciences humaines. Auteur de plusieurs articles: Lilith et Shekhina. Archétypes littéraires de la féminité, in Etudes francophones. Variations sur la différence, 2000 ; La métaphore molle. Les sciences humaines et les mutations génériques de la littérature, in Une anatomie du discours philosophique, 2002 ; Mystique du corps : cinq poèmes d’Henri Bauchau, in Francofonia, 42/2002, Olschki Editore, Bologna ; Métaphores et fictions dans le discours de la Nouvelle Critique, in Variations, 10/2003, Peter Lang Verlag, Zurich. Il prépare la version roumaine du livre d’Antoine Compagnon, Le Démon de la théorie.

Constantin MIHAI, doctorant ès lettres à l’Université de Craiova et à l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3, LAPRIL. Auteur des volumes: Arca lui Nae. Perspective culturale asupra generatiei’27, (L’Arc de Nae. Perspectives culturelles sur la génération ’27), 2004 ; La logique d’Hermès. Études sur l’Imaginaire, avec une préface de Claude-Gilbert Dubois, 2006 ; Descartes. L’Argument ontologique et sa causalité symbolique, Paris, l’Harmattan, 2007 (à paraître).

Simona MODREANU, maître de conférence à la Chaire de langue et littérature françaises de l’Université “Al.I.Cuza” de Iasi. Docteur ès lettres de l’Université de Paris VII avec la thèse Cioran ou l’ironie comme stratégie du refus de Dieu. Directeur-adjoint du Centre Culturel Roumain de Paris (1999-2001). Auteur de plusieurs articles, essais, chroniques et des livres : Cioran sau rugaciunea interzisa, Iasi, Junimea, 2002; Eugène Ionesco ou l’agonie de la signifiance, Iasi, Editura Fundatiei AXIS, 2002 ; Le Dieu paradoxal de Cioran, Paris, Editions du Rocher, 2003 ; Cioran, Paris, OXUS, 2003; Langue et civilisation françaises, Iasi, AXIS, 2005 ; Lecturi nomade. Pagini subiective despre literatura franceza… si nu numai, Iasi, Junimea, 2006.

Ilinca ILIAN TARANU, maître de conférence à la Chaire d’espagnol de l’Université de Vest de Timisoara. Docteur ès lettres avec une thèse sur « Julio Cortazar et le roman européen ». Auteur des volumes : Romanele lui Julio Cortazar si literatura europeana (Les romans de Julio Cortazar et la littérature européenne)(2004), El Occidente de al lado : literatura y modernidad en Europa Central (Mexic, à paraître).

Eugène VAN ITTERBEEK, actuellement professeur de littérature française et directeur du Centre de recherche “Emil Cioran” à l’Université Lucian Blaga de Sibiu. Etudes de droit et de philosophie et lettres à l’Université de Leuven (Belgique) et de Leyde (Pays-Bas). Mémoire de doctorat sur Charles Péguy. Editeur des Cahiers de Louvain et des Cahiers Emil Cioran – Approches critiques. Auteur de nombreux livres et articles sur la littérature française et de plusieurs volumes de poésie, dont cinq en langue française. Il est également l’auteur d’un Journal roumain. Traductions, sous forme de livre, de la poésie d’Alain Bosquet, Amadou Lamine Sall, J.J. Padrón, Homero Aridjis, Donatella Bissutti et O.C. Jellema.

Ciprian VĂLCAN, études de philosophie à l’Université de Timişoara. Boursier de L’École Normale Supérieure de Paris entre 1995-1997. Boursier du gouvernement français entre 2001-2004, il obtient la Maîtrise et le DEA en philosophie de l’Université Paris IV – Sorbonne. Professeur à la Faculté de Droit de l’Université Tibiscus de Timişoara. Docteur en philosophie de l’Université Babel-Bolyai de Cluj-Napoca (2002). Docteur ès lettres de l’Université de Vest de Timişoara (2005). Docteur en histoire culturelle de l’École Pratique des Hautes Études de Paris (2006). Volumes d’auteur : Recherches autour d’une philosophie de l’image, 1998 ; Studii de patristică si filosofie medievala (Études de patristique et de philosophie médiévale), 1999 (Prix de la Filiale de l’Union des Écrivains de Timişoara) ; Eseuri barbare (Essais barbares), 2001 ; Filosofia pe înţelesul centaurilor (La philosophie à la portée des centaures), 2008 ; La concurrence des influences culturelles françaises et allemandes dans l’œuvre de Cioran, 2008 ; Teologia albinoşilor (La théologie des albinos), 2010 (avec Dana Percec) ; Elogiul bîlbîielii (L’éloge du bégaiement), Bucureşti, 2011 ; A traves de la palabra, Murcia, sous presse; Logica elefanţilor (La Logique des éléphants) (avec Dana Percec), Bucureşti, sous presse.

Mots-clefs : littérature, philosophie, le fragmentaire, l’autre, le rêve, le vide, Cioran, la solitude, le mal, l’être, le destin, le bonheur.

[PDF]

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google

Você está comentando utilizando sua conta Google. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s