Duas cartas de E.M. Cioran a Liliana Herrera (em francês)

Espacio M. Liliana Herrera A. 🇨🇴

E.M.Cioran 21 rue de l’Odeon, Paris 75006
Paris le 12 fevrier 1983

Madame ou Mademoiselle,

Je vous remercie pour votre aimable lettre. Ma réponse va vous decevoir mais j’espere que vous ne me jugerez pas trop mal.
Pendant de longues années j’ai entretenu une correspondance très active avec des amis et des inconnus. Ecrire c’était pour moi écrire des lettres. Il s’agissait d’une vraie passion ; elle m’a malheureusement quitte, et maintenant je me sens incapable d’avoir des relations épistolaires suivies. N’oubliez pas que j’ai un certain âge, avec tout ce que cela implique d’abdication. Fatigué de moi-même, je le suis également de mon … œuvre, si je puis employer un mot si pompeux pour designer des tentatives plus ou moins ratées.

Bien cordialement à vous,

E.M. Cioran

P .S. Par le même courrier, je vous envoie un petit texte sur Valéry, qui vous amusera.


Paris le 23 Fevrier 1990

Ver o post original 228 mais palavras

“Eliade vu par Cioran. Entre « l’homme sans destin » et l’homme au destin créateur” (Rodica Maria Fofiu)

Cahiers Emil Cioran - Approches Critiques IX, 2008 Nous nous proposons de mettre en évidence la façon speciale, incitante et parfois contradictoire dont Cioran voit Eliade à travers le temps, tout en évoquant l'attitude negative exprimée par l'article de jeunesse « l'Homme sans destin » et les appréciations mûres publiées dans des textes plus récents,… Continue lendo “Eliade vu par Cioran. Entre « l’homme sans destin » et l’homme au destin créateur” (Rodica Maria Fofiu)

“Cioran: style et écriture” (Irina Mavrodin)

Cahiers Emil Cioran - Approches Critiques ("Cioran vu par ses contemporains"); Textes reunis par Eugene Van Itterbeek; Editura Universitatii "Lucian Blaga" Sibiu; Editions Les Sept Dormants, Leuven 1998, p. 15-19. L'idée de cet essai m'est venue tout naturellement a partir de l'un des clichés les plus usés (et à la fois les plus fondateurs d'une… Continue lendo “Cioran: style et écriture” (Irina Mavrodin)

“Barthes, Cioran, Bataille et ‘la transcendence’ qui ne cesse de s’écrire… de l’autre à l’absolument autre” (Gabriel Popescu)

Cahiers Emil Cioran - Approches Critiques, VII, Editura Universităţii "Lucian Blaga" (Sibiu); Les Sept Dormants (Leuven), 2006 Argument Inspire par "l'interminable", "l'incessant'" dans la theorisation obsessive de Blanchot -- à observer que la demarche qui suivra se situera dans la trace de l'auteur de l'Espace litteraire sans que, pour autant, elle ait la pretention d'etre… Continue lendo “Barthes, Cioran, Bataille et ‘la transcendence’ qui ne cesse de s’écrire… de l’autre à l’absolument autre” (Gabriel Popescu)

“Ni pour Dieu, ni contre Dieu : un mystique qui ne croit à rien” (Massimo Carloni)

Cahiers Emil Cioran Approches Critiques, XI, 2010, pag. 155-178. Si Stavrogin croit, il ne croit pas qu'il croie. S'il ne croit pas, il ne croit pas qu'il ne croie pas. DOSTOIEVSKI Le ciel gris sans nuage côtoie l'air gris sans fin de ceux qui ne sont ni pour Dieu ni pour ses ennemis. BECKETT «… Continue lendo “Ni pour Dieu, ni contre Dieu : un mystique qui ne croit à rien” (Massimo Carloni)