« Cioran : de la sexualité à la sainteté » (Matthias Ling)

Les Armes Miraculeuses, 14 septembre 2015 Lorsque l’on pense à l’écrivain roumain Emil Michel Cioran, c’est non pas ses divagations sur l’amour, mais davantage celles qui ont trait au désespoir, qui retiennent l’attention du lecteur. Il est vrai que la majorité de ses écrits convoquent directement ce sentiment. Lui-même l’a revendiqué dans ses cahiers, ainsi… Continue lendo « Cioran : de la sexualité à la sainteté » (Matthias Ling)

“Un traité du désespoir parfait” (Bernard Marchadier)

Catholica, no. 118, 2013 De tous les penseurs russes que les bolcheviques chassèrent d'URSS au début des années 1920, Léon Chestov (1866-1938), dont on a récemment réédité Athène et Jérusalem (Le Bruit du temps, 2011), est sans doute, avec Nicolas Berdiaev, le plus connu en France. À la différence de ce dernier, il fut en outre d’emblée… Continue lendo “Un traité du désespoir parfait” (Bernard Marchadier)

Compte-rendu : “A malins, maligne et demie : ‘Professeurs de désespoir’, de Nancy Huston”

PÉRIPHÉRIES, Feuilles de Route Lorsqu’une des romancières françaises les plus connues ne se contente plus d’écrire des romans - ce pour quoi on l’encense ou du moins la tolère -, mais prétend expliciter, dans un essai, les présupposés et les options philosophiques qui sous-tendent son travail, et qui la mettent en porte-à-faux avec des auteurs chéris… Continue lendo Compte-rendu : “A malins, maligne et demie : ‘Professeurs de désespoir’, de Nancy Huston”

Émission radiophonique : “Philosophies de Cioran (1ère partie)”, par Raphaël Enthoven

FranceCulture, 17/05/2015 Le Gai savoir, Philosophies de Cioran (1ère partie) Emil Cioran écrit comme un impressionniste mélange tous les sombres pour obtenir le plus beau noir : chaque phrase est un hurlement gelé, une trace, une cicatrice, une cicatrace que le monde a déposée, pour qu’elle s’y développe dans une petite chambre obscure. « C’est mal me connaître que de… Continue lendo Émission radiophonique : “Philosophies de Cioran (1ère partie)”, par Raphaël Enthoven

“Cioran, dandy bavard du désespoir” (Raphaël Enthoven)

L'ÉXPRESS, 01/11/2005 Nous ne courons pas vers la mort, nous fuyons la catastrophe de la naissance, nous nous démenons, rescapés qui essaient de l'oublier." Emil Cioran est né le 8 avril 1911, d'un père pope et d'une mère indigne qui lui dit, un matin qu'il revenait, à vingt ans, du bordel, que "si elle avait su", elle aurait… Continue lendo “Cioran, dandy bavard du désespoir” (Raphaël Enthoven)