“Nicolas de Staël ou le vertige” – CIORAN

Commençons par un remords: j’ai rencontré de Staël plusieurs fois (nous fréquentions le même salon...) autour de 1950. Il souhaitait que j’aille visiter son atelier. J’ai promis sans donner suite à ma promesse. On n’est pas né impunément dans les Balkans, dans l’espace idéal du laisser-aller et du ratage. N’ayant pas pressenti ses tribulations, je… Continue lendo “Nicolas de Staël ou le vertige” – CIORAN

“L’insomnie de l’être” – Olivier ABEL

Publié in Emmanuel Levinas et les territoires de la pensée. Paris : PUF, 2007, collection Epiméthès, p.215-234. Un peu naïvement, à cause de ma trop grande ignorance, j’avais choisi ce que je croyais être un petit thème très secondaire ! Une fois détrompé, il était trop tard pour revenir en arrière, et les remarques qui suivent doivent être… Continue lendo “L’insomnie de l’être” – Olivier ABEL

“Cioran, le passé récomposé” (Gilles Martin-Chauffier)

Paris Match, 31/07/2019 En choisissant d'écrire en français et en s'installant en plein Quartier latin, le philosophe né en Roumanie s'est absout de ses prises de positions pro-fascistes d'avant guerre. Avec la bénédiction d'une intelligentsia parisienne pourtant volontiers sourcilleuse.  C’était un provocateur. Il trouvait que les Européens blancs méritaient de plus en plus le nom… Continue lendo “Cioran, le passé récomposé” (Gilles Martin-Chauffier)

“Les révélations de l’insomnie” (Rodrigo Inácio R. Sá Menezes)

La vérité réside dans le drame individuel. Si je souffre réellement, je souffre beaucoup plus qu'un individu, je dépasse la sphère de mon moi, je rejoins l'essence des autres. La seule manière de nous acheminer vers l'universel est de nous occuper uniquement de ce qui nous regarde. De l’inconvénient d’être né Ma mission est de… Continue lendo “Les révélations de l’insomnie” (Rodrigo Inácio R. Sá Menezes)

“L’insomniaque et l’homme qui dort : un trompe-l’oeil rhétorique” (Mircea Ardeleanu)

Studies on Literature, Discourse and Multicultural Dialogue, 75-86, 2014. 2014. Abstract: 'Echo effects' link Emil Cioran's aphorisms and Georges Perec's novel A Man Asleep. How can they be explained from a literary point of view, knowing that Cioran hardly liked the contemporary novel, that Perec on the other hand did not especially like artful writings and… Continue lendo “L’insomniaque et l’homme qui dort : un trompe-l’oeil rhétorique” (Mircea Ardeleanu)

“Le silence selon Cioran” – Armelle Barguillet HAUTELOIRE

AGORAVOX, mardi 15 avril 2008 Emile Cioran, né en Roumanie en 1911, a quitté sa terre natale pour la France en 1939 après des études de philosophie à l’université de Bucarest. Il obtient sa licence en 1932 après avoir complété une thèse sur Bergson. Son premier livre publié en France en 1949 sera le Précis de… Continue lendo “Le silence selon Cioran” – Armelle Barguillet HAUTELOIRE

“Cioran et l’insomnie comme trans/défiguration du moi” (Rodrigo Menezes)

Texte paru dans le volume Cioran, archives paradoxales: nouvelles approches critiques, sous la direction d'Aurélien Demars, Nicolas Cavaillès, Caroline Laurent et Mihaela-Genţiana Stănişor. Paris : Classiques Garnier, 2015, p. 55-63. Résumé : L’écrivain franco-roumain Emil Cioran impute à ses insomnies de jeunesse le fondement de toute sa pensée postérieure. Comme le dit Cioran lui-même plusieurs fois… Continue lendo “Cioran et l’insomnie comme trans/défiguration du moi” (Rodrigo Menezes)

“Les nuits blanches de Cioran” (Roland Jaccard)

La fadeur du suicide Au cours de ces nuits blanches à Sibiu, Cioran se fit le géographe de ses propres effondrements, il apprit à saisir en lui-même le démon. Sa philosophie, " infestée " par son moi, se devait désormais d'être une exploration des trois grandes hantises de l'homme : la maladie, la solitude et… Continue lendo “Les nuits blanches de Cioran” (Roland Jaccard)

“Une effrayante insomnie” – Olivier ABEL

Foi et Vie, décembre 1999, p.71-81 Emmanuel Lévinas parle de l'insomnie à plusieurs reprises, mais comme en passant, et il ne s'agit certes pas d'un thème central de son oeuvre. De la même manière cependant qu'un regard latéral et flottant perçoit des choses qu'un regard directement focalisé, sur un visage par exemple, ne voit pas,… Continue lendo “Une effrayante insomnie” – Olivier ABEL

“Les écrivains du bac : Cioran” – Jean MONTENOT

L'Express, 01 avril 2011 Ce "Cioran roumain" a longtemps été éclipsé par la personnalité affable et discrète de l'écrivain exprimant dans un français sobre et concis tout le tragique et le dérisoire de l'existence humaine. Le retour de ce méchant fantôme a déclenché post mortem autour de Cioranune petite agitation médiatique et littéraire, réveillant les sycophantes… Continue lendo “Les écrivains du bac : Cioran” – Jean MONTENOT