“Une poétique du détachement” (Sylvain David)

On ne se méfie pas d’eux des mots et le malheur arrive. Louis-Ferdinand Céline L’incipit, ou ouverture, d’un texte constitue un lieu privilégié pour observer la mise en place d’une écriture, d’une forme d’expression. Les premières pages d’une œuvre représentent une rupture du silence, marquent une prise de parole, et, en tant que telles, contiennent nombre de… Continue lendo “Une poétique du détachement” (Sylvain David)

“Une expression de la modernité” (Sylvain David)

Un héroïsme à rebours. Montreal: Presses Universitaires de Montreal, 2006, p. 59-83. On peut parfaitement concevoir que l’époque moderne — qui commença par une explosion d’activité humaine si neuve, si riche de promesses — s’achève dans la passivité la plus inerte, la plus stérile que l’Histoire ait jamais connue. Hannah Arendt Comme on l’a vu dans… Continue lendo “Une expression de la modernité” (Sylvain David)

“« Héros négatifs » et communauté(s) du refus dans l’œuvre de Cioran” (Sylvain David)

Y. HAMEL et M. BOUCHARD (dir.), Portrait de l’homme de lettres en héros, @nalyses, hiver 2006. [PDF] L’essayiste français d’origine roumaine Emil Cioran (1911-1995) a souvent apparenté sa démarche à une forme d’héroïsme. Dès son premier livre, Sur les cimes du désespoir (publié en roumain en 1933), il évoque un « héroïsme de la résistance… Continue lendo “« Héros négatifs » et communauté(s) du refus dans l’œuvre de Cioran” (Sylvain David)

“Cioran : une pensée contre soi héroïquement positive” – Liliana NICORESCU

@nalyses, printemps 2007 Être le « héros négatif » de son temps, c’est, selon Cioran, trahir celui-ci : participer ou non aux tourments de son époque, c’est toujours faire le mauvais choix, se leurrer. Comme Cioran lui-même fut le « héros négatif » d’un « Âge trop mûr », l’étude que lui consacre Sylvain David se veut une « approche “sociale” » d’une œuvre… Continue lendo “Cioran : une pensée contre soi héroïquement positive” – Liliana NICORESCU