“La vie en prose”: a prosa como gênero ideal para uma comunhão de almas dilaceradas

Au lecteur, C'est ici un livre de bonne foi, lecteur. Il t'avertit, dés l'entrée, que je ne m'y suis proposé aucune fin, que domestique et privée. Je n'y ai eu nulle considération de ton service, ni de ma gloire. Mes forces ne sont pas capables d'un tel dessein. Je l'ai voué à la commodité particulière… Continue lendo “La vie en prose”: a prosa como gênero ideal para uma comunhão de almas dilaceradas