“Nihilisme actif et nihilisme passif dans la tradition russe” (Pierre Le Vigan)

PHILITT – Philosophie, Littérature et Cinéma, 8 octobre 2017

Nietzsche a bien montré les deux visages du nihilisme. L’un est le nihilisme passif. Il dévalorise ce qui est, au profit de ce qui « devrait » être. C’est un nihilisme de critique du monde réel. C’est, pour faire court, le nihilisme de Schopenhauer. L’autre nihilisme est ce que Nietzsche appelle un nihilisme actif. C’est un bon nihilisme. Il met à terre ce qui tombe. Il accélère la chute de ce qui est en train de mourir. Et ainsi, il aide à la renaissance de ce qui est sain. Le nihilisme russe est l’un des plus importants courants de pensée traversé par cette question du nihilisme. Il n’échappe pas aux contradictions qu’avait vues Nietzsche, entre nihilisme passif, négatif, et nihilisme actif, affirmatif. Explications.

Tourgueniev emploie le mot nihiliste dans Pères et fils (1861).

« – Voulez-vous que je vous dise exactement, mon oncle, quel homme est Bazarov ?
– Je t’en prie, mon cher neveu.
– Il est nihiliste.
– Comment ? demanda Nicolas Petrovitch […]
– Il est nihiliste, répéta Arkadi.
– Nihiliste, dit Nicolas Pétrovitch, cela vient du latin “nihil”, “rien”, autant que je puis en juger ; donc ce mot désignerait un homme qui… qui ne veut rien. »

Ne rien vouloir, c’est la définition même d’un nihilisme passif. Raffinons tout de même l’explication. Bazarov est défini chez Tourgueniev comme « un homme qui ne s’incline devant aucune autorité, qui n’accepte aucun principe sans examen, quel que soit le respect dont ce principe est entouré ». Rien sans examen ? Mais on croirait lire Descartes ! Bazarov, chez Tourgueniev, ne croit qu’en la science. En d’autres termes, il croit en ce qui existe de manière autonome, par un mouvement qui échappe à l’homme. Il y a ainsi une part de nihilisme actif chez Bazarov : il faut selon lui que l’homme se déprenne de lui-même au profit de la science. Pourquoi la science comme remède ? Parce que le nihilisme russe veut délivrer, par la science, la culture, et l’homme, du romantisme. Le romantisme selon Bazarov est tout ce qui est culture non scientifique. Ce nihilisme est parfois défini comme un « réalisme », ainsi par Dimitri Pissarev (1840-1868), membre du cercle de Tchernychevski. « La nature n’est pas un temple, mais un atelier », écrit-il. Il dit encore : « J’aimerais mieux être un cordonnier russe qu’un Raphaël russe. »

C’est une permanence du nihilisme russe que de vouloir désenchanter le monde. Le nihilisme prétend vouloir voir clair. Et voir clair, c’est voir le rien. C’est voir la non-valeur des choses. Là encore, nous sommes proches d’un nihilisme passif au sens de la grille de lecture de Nietzsche. Le réel, ce qui est là, ne vaudrait rien. Au profit de ce qui n’existe pas ? Existera peut-être demain ? ou plus probablement jamais ? Mais il y a d’autres visages du nihilisme russe. Ainsi Tchernychevski, le « réaliste » déjà cité, auteur d’un roman nommé Que faire ?, comme le futur essai politique de Lénine, est le théoricien d’une société paysanne, libérée de l’exploitation. Il nie la légitimité de l’autocratie, mais c’est avant tout un populiste et un socialiste. Il n’y a rien de nihiliste passif chez lui, même si on l’assimile parfois aux nihilistes. Il croit que dans le réel, il y a la science, et que celle-ci, prise en main par l’homme, peut le libérer de l’exploitation. Il ne nie pas son époque, il veut la devancer, il veut, selon ses propres mots « prédire l’aurore qui allait se lever et [avoir] le courage de saluer sa venue ». Bref, il part toujours du réel, du moins tel qu’il le voit. C’est un nihilisme actif au sens de Nietzsche : il s’agit d’accompagner la chute de ce qui va tomber. Et doit tomber, car on ne se débarrasse pas facilement d’un jugement de valeur sur le réel… [+]

Deixe um comentário

Faça o login usando um destes métodos para comentar:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s